ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Poliorix:GlaxoSmithKline AG
Information professionnelle complèteDDDAfficher les changementsimprimé 
Composit.Forme gal.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.Contre-Ind.PrécautionsInteract.Grossesse
Apt.conduiteEffets indésir.SurdosagePropriétésPharm.cinét.Donn.précl.RemarquesNum. Swissmedic
PrésentationsTitulaireMise à jour 

Composition

Principe actif:
Virus poliomyélitique inactivé de type 1 (Mahoney), virus poliomyélitique inactivé de type 2 (MEF-1), virus poliomyélitique inactivé de type 3 (Saukett).
Excipients:
2-phénoxyéthanol, milieu 199 avec acides aminés, formaldéhyde, polysorbate 80, aqua ad iniectabilia ad 0,5 ml.
Traces:
Sulfate de néomycine, sulfate de polymyxine.

Forme galénique et quantité de principe actif par unité

Solution injectable.
Une dose vaccinale (0,5 ml) contient comme immunogène:
virus poliomyélitique inactivé de type 1 (Mahoney) 40 unités d'antigène D
virus poliomyélitique inactivé de type 2 (MEF-1) 8 unités d'antigène D
virus poliomyélitique inactivé de type 3 (Saukett) 32 unités d'antigène D

Indications/Possibilités d’emploi

Poliorix est indiqué pour l'immunisation active contre la poliomyélite dès l'âge de 2 mois révolus.

Posologie/Mode d’emploi

Posologie usuelle:
Il faut administrer la totalité de la dose recommandée de 0,5 ml.
Primovaccination/Vaccination de rappel:
La primovaccination et les vaccinations de rappel doivent être effectuées conformément aux recommandations du plan de vaccination officiel suisse concernant les vaccinations de routine.
Mode d'administration correct:
Poliorix est injecté par voie intramusculaire profonde, chez l'enfant en bas âge dans la partie antérolatérale de la cuisse, chez l'enfant plus âgé et l'adulte dans le muscle deltoïde.

Contre-indications

Poliorix ne doit pas être administré aux sujets présentant une hypersensibilité connue à l'un des composants du vaccin ou ayant présenté des signes d'hypersensibilité après une application antérieure d'un vaccin poliomyélitique inactivé.
Comme pour d'autres vaccins, l'immunisation par Poliorix doit être différée chez des personnes souffrant d'une maladie fébrile grave aiguë. Une infection légère ne constitue pas de contre-indication.

Mises en garde et précautions

Poliorix ne doit en aucun cas être injecté par voie intraveineuse!
Une syncope (évanouissement) peut survenir après toute vaccination, voire même avant, en particulier chez les adolescents, comme réaction psychogène à l'injection. Ceci peut s'accompagner de plusieurs signes neurologiques comme un trouble transitoire de la vision, des paresthésies et des mouvements tonico-cloniques des membres durant la phase de récupération. Il est important que des mesures soient mises en place afin d'éviter des blessures en cas d'évanouissement.
Comme pour tout vaccin injectable, un traitement médical adéquat devrait toujours être à disposition pour le cas où surviendrait une réaction anaphylactique.
Il convient de faire précéder la vaccination d'un contrôle de l'anamnèse (en particulier en ce qui concerne les vaccinations antérieures et la survenue éventuelle d'effets indésirables) et d'un examen clinique.
Chez les patients souffrant d'une faiblesse immunitaire due à un traitement immunosuppresseur, à un déficit immunitaire d'origine génétique, à une infection à VIH ou à d'autres causes, la réponse en anticorps à une immunisation active peut être plus faible.
Poliorix doit être injecté avec prudence en cas d'une thrombocytopénie ou d'une diathèse hémorragique, compte tenu du risque d'hémorragie secondaire à une injection intramusculaire.
Poliorix contient des traces de néomycine et de polymyxine. Le vaccin doit donc être utilisé avec prudence en cas d'hypersensibilité connue à ces antibiotiques.
Le risque potentiel d'apnées et la nécessité d'une surveillance respiratoire pendant 48-72 h doivent être soigneusement pris en compte lors de la primovaccination de grands prématurés (nés avant la fin de la 28e semaine de grossesse) et particulièrement de ceux ayant des antécédents d'immaturité pulmonaire. En raison du bénéfice élevé de la vaccination pour ce groupe de nourrissons, il ne faut ni les priver de cette vaccination ni reporter celle-ci.

Interactions

Dans la pratique de vaccination, il est d'usage d'administrer plusieurs vaccins en même temps, les vaccins injectables devant toujours être administrés à des sites différents.
Poliorix peut être injecté en même temps que les vaccins diphtérique (D), tétanique (T), coquelucheux (P), hépatique B (HBV) et le vaccin contre l'Haemophilus influenzae de type b (Hib), les injections devant être pratiquées à des sites différents.

Grossesse/Allaitement

En ce qui concerne l'emploi de Poliorix pendant la grossesse ou l'allaitement, on ne dispose ni de données suffisantes chez la femme, ni d'études de reproduction chez l'animal.

Effet sur l’aptitude à la conduite et l’utilisation de machines

Poliorix n'a aucune influence ou une influence négligeable sur l'aptitude à la conduite ou à l'utilisation de machines.

Effets indésirables

Le profil de sécurité suivant repose sur des données d'études cliniques réalisées chez des enfants en bas âge et des enfants. Le lien de causalité entre ces symptômes et Poliorix ne peut pas être établi, car d'autres vaccinations ont été réalisées en même temps.
Les effets indésirables considérés par l'investigateur comme possiblement liés au vaccin sont classés selon leur fréquence dans les catégories suivantes:
Très fréquents: ≥1/10; fréquents: ≥1/100 à <1/10; occasionnels: ≥1/1'000 à <1/100; rares: ≥1/10'000 à <1/1'000; très rares: <1/10'000.
Troubles du métabolisme et de la nutrition
Très fréquents: perte d'appétit (10,6%).
Affections psychiatriques
Très fréquents: irritabilité (28,9%), agitation (30,2%), pleurs anormaux (24,9%).
Affections du système nerveux
Très fréquents: obnubilation/somnolence (25,0%).
Affections gastro-intestinales
Fréquents: diarrhée, vomissements.
Troubles généraux et anomalies au site d'administration
Très fréquents: douleur (20,9%), rougeur (27,3%) et tuméfaction (17,3%) au site d'injection, fièvre (11,3%).
Surveillance post-marketing
Affections du système immunitaire
Réactions allergiques, y compris réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes.
Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales
Apnée chez les grands prématurés (nés avant la fin de la 28e semaine de grossesse), voir «Mises en garde et précautions».
Des réactions allergiques, y compris des réactions anaphylactiques, ont très rarement été signalées après une immunisation par des vaccins combinés contenant les mêmes composants poliomyélitiques que Poliorix.

Surdosage

Aucun cas de surdosage n'est connu.

Propriétés/Effets

Code ATC: J07BF03
Poliorix contient trois types de virus poliomyélitique inactivé (type 1: Mahoney; type 2: MEF-1; type 3: Saukett).
Un mois après une primovaccination par deux doses, 97 à 100% des sujets vaccinés ont développé des anticorps neutralisants contre les trois sérotypes de virus poliomyélitiques. Un mois après une primovaccination par trois doses, les anticorps neutralisants ont pu être mis en évidence chez tous les sujets vaccinés.

Pharmacocinétique

Non pertinent pour les vaccins.

Données précliniques

Les résultats des études précliniques concernant la sécurité et la tolérance générales ne suggèrent aucun risque particulier pour l'être humain.

Remarques particulières

Incompatibilités:
Poliorix ne doit pas être mélangé avec d'autres vaccins dans la même seringue.
Stabilité:
Poliorix ne doit pas être utilisé au-delà de la date figurant après la mention «EXP» sur l'emballage.
Stockage:
Conserver au réfrigérateur (+2 °C-+8 °C), dans l'emballage d'origine et hors de portée des enfants.
Poliorix ne doit pas être congelé. Jeter le vaccin s'il a été congelé.
Remarques concernant la manipulation:
Poliorix est une solution limpide.
Poliorix doit être soumis à un contrôle visuel avant son usage pour déceler la présence de particules étrangères et/ou de modifications d'aspect. En cas de modifications, jeter le vaccin.

Numéro d’autorisation

00669 (Swissmedic).

Présentation

Emballage contenant 1 flacon-ampoule (Ph. Eur. verre de type 1) de 0,5 ml de solution injectable avec un bouchon gris en caoutchouc butyle. (B)

Titulaire de l’autorisation

GlaxoSmithKline AG, 3053 Münchenbuchsee.

Mise à jour de l’information

Mars 2012.

2022 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home