ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Caposan®:Adler-Apotheke - Hersteller
Information professionnelle complèteDDDimprimé 
Forme gal./Grpe.th.Composit.PropriétésPharm.cinét.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.PrécautionsEffets indésir.
Interact.SurdosageRemarquesNum. SwissmedicMise à jour 

Analgésique, antipyrétique 

Composition

1 comprimé contient: propyphénazone 200 mg, paracétamol 400 mg, caféine 100 mg.

Propriétés/Effets

Caposan est une combinaison de principes actifs ayant un effet analgésique et antipyrétique utilisée pour soulager les douleurs d'origine et de localisation diverses.
Le paracétamol bloque la synthèse des prostaglandines au niveau systémique. La caféine provoque une constriction des vaisseaux sanguins cérébraux.

Pharmacocinétique

La propyphénazone est presque entièrement résorbée au niveau du tractus gastro-intestinal; la concentration plasmatique maximale est atteinte en 30 minutes. Volume de distribution d'environ 2 l/kg. Demi-vie d'élimination de 1,0 à 1,5 heures, pour le métabolite actif de 7 à 20 heures. L'élimination du métabolite principal se fait à 80% par l'urine sous forme conjuguée.
Le paracétamol est résorbé rapidement et complètement au niveau du tractus gastro-intestinal; volume de distribution d'environ 1 l/kg. La demi-vie est de 1 à 3 heures. Elimination à plus de 80% sous forme conjuguée comme glucuronide et sulfate.
La caféine est distribuée rapidement dans les tissus. La demi-vie d'élimination est de 3 à 4 heures.
L'élimination de la caféine et de ses métaboliltes se fait principalement par les reins.

Indications/Possibilités d'emploi

Traitement de douleurs d'origine et de localisation diverses: céphalées, douleurs dans les oreilles et maux de dents, douleurs rhumatismales, douleurs menstruelles; soulagement de la fièvre et des douleurs lors de refroidissements.

Posologie/Mode d'emploi

En général, 1 comprimé suffit pour soulager la douleur. Si nécessaire, prendre un demi-comprimé supplémentaire après ½ heure.
Dose journalière maximale: 4 comprimés.
Le médicament doit être pris avec suffisamment d'eau.

Limitations d'emploi

Contre-indications
Il ne faut pas utiliser Caposan lors de troubles importants de la fonction hépatique et rénale, de troubles de l'hématopoïèse, d'hépatopathie éthylique, d'alcoolisme, de manque héréditaire de glucose-6-phosphate déshydrogénase (symptôme: anémie hémolytique), de porphyrie hépatique aiguë ainsi que lors d'hypersensibilité prouvée au paracétamol et à la propyphénazone ou à des substances apparentées (p.ex. pyrazolone, acide acétylsalicylique).
Ne pas donner Caposan aux nourrissons et aux enfants de moins de 12 ans.

Précautions
Il faut rendre le patient attentif au fait qu'on ne doit pas prendre des analgésiques pendant une période prolongée sans ordonnance médicale.
Après une utilisation de longue durée d'analgésiques contenant du paracétamol et avec l'atteinte d'une dose totale élevée, on ne peut pas exclure l'apparition d'une néphropathie due aux analgésiques accompagnée d'une insuffisance rénale largement irréversible. L'utilisation permanente d'analgésiques contre les maux de tête peut contribuer pour sa part à une céphalée chronique. Il faut être particulièrement attentif aux patients atteints d'asthme, de rhinite chronique ou d'urticaire chronique, spécialement ceux hypersensibles à d'autres anti-inflammatoires; on a rapporté sporadiquement le déclenchement, chez des personnes prédisposées, d'une crise d'asthme ou d'un choc anaphylactique en relation avec des médicaments contenant de la propyphénazone ou du paracétamol.

Grossesse/Allaitement
Catégorie de grossesse C.
Vu que le médicament n'a pas une indication vitale, il faut éviter l'administration pendant la grossesse et l'allaitement.
Paracétamol: l'expérimentation animale n'a fourni aucun indice d'un effet tératogène. Jusqu'à ce jour, on n'a pas d'indications d'effets négatifs sur le foetus; on ne dispose cependant pas d'études contrôlées chez l'humain.
Propyphénazone: dans l'expérimentation animale, pas d'indications d'effet tératogène ou embryotoxique. Toutefois, l'expérience d'utilisation chez les femmes enceintes est insuffisante.
Comme l'effet de l'administration simultanée de paracétamol et de propyphénazone chez la femme enceinte n'est pas encore suffisamment documenté, on déconseille l'utilisation de Caposan pendant la grossesse, particulièrement pendant le premier trimestre et les six dernières semaines de la grossesse (inhibition possible de la biosynthèse des prostaglandines et donc possibilité d'un effet tocolytique).

Allaitement
Comme les principes actifs de Caposan passent dans le lait maternel, il faut éviter une utilisation pendant la période de lactation vu que le système enzymatique du nourrisson n'est pas entièrement formé.

Effets indésirables

L'hypersensibilité à la propyphénazone ou au paracétamol peut se manifester par des réactions cutanées (rougeurs de la peau, urticaire) ou par des crises d'asthme, et peut dans de très rares cas provoquer un choc (sueurs froides, détresse respiratoire, vertige, nausée, chute de pression).
Rarement, des thrombocytopénies, leucopénies et neutropénies peuvent se produire, extrêmement rarement une anémie hémolytique et dans des cas isolés une agranulocytose ou une pancytopénie.

Interactions

La toxicité hépatique du paracétamol est renforcée par la consommation d'alcool ainsi que par la prise d'inducteurs d'enzymes tels que phénobarbital, phénytoine, carbamazépine, isoniazide et rifampicine. La chlormézanone et la chlorzoxazone peuvent également augmenter l'hépatotoxicité du paracétamol. La demi-vie d'élimination du chloramphénicol est prolongée de 5 fois par le paracétamol.

Surdosage

Un surdosage aigu avec le paracétamol (10-15 g) provoque une nécrose des cellules hépatiques. Chez les alcooliques, de faibles doses (au-dessous de 3 g) peuvent déjà avoir un effet hépatotoxique.

Dose toxique: adultes 140 mg/kg; enfants 7,5-10 g de paracétamol.

Traitement: si elle est utilisée à un stade précoce (dans les 10 à 24 heures) la N-acétylcystéine agit comme antidote.
Dose: 150 mg/kg en i.v. dans 200 ml de glucose à 5% pendant 15 minutes, puis 50 mg/kg dans 500 ml de glucose à 5% pendant 4 heures et 100 mg/kg dans 1000 ml de glucose à 5% pendant les 16 heures suivantes.
Un empoisonnement avec la propyphénazone attaque principalement le système nerveux central (convulsions, coma).

Remarques particulières

Conservation
La durée de conservation est de 5 ans. Conserver à température ambiante dans un endroit sec et protégé de la lumière. Observer la date de péremption sur l'emballage.

Numéros OICM

17590.

Mise à jour de l'information

Septembre 1997.
RL88

2022 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home