ch.oddb.org
 
Apotheken | Hôpital | Interactions | LiMA | Médecin | Médicaments | Services | T. de l'Autorisation
Information professionnelle sur Chelintox®:B. Braun Medical AG
Information professionnelle complèteDDDimprimé 
Forme gal./Grpe.th.Composit.PropriétésPharm.cinét.Indic./emploiPosolog./mode d'empl.PrécautionsEffets indésir.
Interact.SurdosageRemarquesNum. SwissmedicMise à jour 

Ampoule additive aux solutions de perfusion pour le traitement des intoxications par les métaux lourds 

Composition

1 ampoule de 10 ml contient:
Edétate calcique disodique (CaNa 2  - EDTA)1,90 g
Acide ascorbique0,20 g
Dioxyde de soufre (E 220)0,001 g
Eau pour préparations injectables q.s.p.10,0 ml

Propriétés/Effets

Le calcium contenu dans Chelintox peut être échangé dans le sang en compétition avec certains ions de métaux lourds. Des complexes stables, non ionisés, hydrosolubles sont ainsi formés, puis éliminés inchangés par les reins.

Pharmacocinétique

Chelintox est bien absorbé après l'administration non seulement sous-cutanée, mais encore intramusculaire.
L'édétate calcique disodique se distribue essentiellement dans le liquide extracellulaire et ne passe qu'en quantité insignifiante (5% de la concentration plasmatique) dans le liquide céphalorachidien. Chelintox n'est pas absorbé par les érythrocytes.
Après l'administration parentérale, Chelintox est éliminé à 50% par les reins au bout d'une heure; en 24 heures, l'élimination urinaire dépasse 90%. Après injection intraveineuse, la demi-vie plasmatique sera de 20-60 minutes, après administration intramusculaire, elle sera de 1,5 heures. Chelintox n'est pas métabolisé dans l'organisme.
Le débit d'élimination n'est pas influencé par des modifications de pH ou du volume de sécrétion urinaire. Mais en cas de diminution du débit de filtration glomérulaire, l'élimination sera retardée, ce qui peut augmenter la ­néphrotoxicité du Chelintox.

Indications/Possibilités d'emploi

Indications
Chelintox est employé essentiellement en cas d'intoxication saturnine chronique ou aiguë pour la chélation et l'évacuation des dépôts saturnins.

Possibilité d'emploi
Chelintox peut être employé aussi dans les intoxications par d'autres métaux lourds et des isotopes radioactifs (chrome, cobalt, cuivre, manganèse, nickel, plutonium, radium et yttrium).

Posologie/Mode d'emploi

Chelintox est généralement utilisé comme additif à une solution de perfusion NaCl 0,9% ou Glucose 5% à la dilution d'une ampoule dans 500 ml de solution vectrice. Il est recommandé d'administrer la dose journalière en deux fois, avec un intervalle d'au moins 6 heures entre les deux perfusions.
Pas d'injection intraveineuse directe!
La posologie est fonction de la gravité de l'intoxication et de la tolérance médicamenteuse. En général, la dose de 1 g/m 2  SC/jour ne devrait pas être dépassé (SC =  surface du corps). La durée du traitement devrait être limitée à 5 jours.
Dans les cas graves, une injection intramusculaire est également possible, mais il est recommandé l'adjonction d'un anesthésique local, car cette solution hyperosmotique (env. 1800 mosm/kg) peut provoquer des douleurs.

Instruction posologique spéciale
Intoxication saturnine: En cas de saturnisme symptomatique avec plombémie jusqu'à 1 mg/litre, la posologie recommandée est de 1 g de Chelintox/m 2  SC/jour pendant 3 à 5 jours. En cas d'intoxication grave (plombémie dépassant 1 mg/l), la posologie peut être augmentée jusqu'à 1,5 g/m 2  SC/jour. Le traitement durera 3 à 5 jours et peut être répété, si nécessaire, après une pause de 2 à 4 jours, mais mieux encore de 2 à 3 semaines. Le traitement intermittent est préférable au goutte-à-goutte continu.

Limitations d'emploi

Contre-indications
Anurie.

Précautions
Néphropathies: l'élimination rénale doit être assurée (stimulation de la diurèse, compensation de la diurèse, compensation des pertes liquidiennes).
En cas d'anurie, seul le traitement associé à l'hémodialyse est permis.
Lors de cérébropathies, éviter absolument une infusion rapide ou excessive.
Observer le rythme cardiaque.

Grossesse, allaitement
Catégorie de grossesse C: Des études contrôlées chez la femme enceinte ou chez l'animal ne sont pas disponibles. Dans ces conditions, le médicament ne devrait être administré que si le bénéfice potentiel justifie le risque pour le foetus.

Effets indésirables

Des effets secondaires tels qu'anorexie, nausées, myalgies, arthralgies, maux de tête et stupeur peuvent se présenter.
Des troubles du rythme cardiaque peuvent survenir lors d'un traitement par de l'édétate calcique disodique.
L'injection intraveineuse de solutions concentrées d'édétate calcique disodique (>0,5%) peut conduire à des thromboses veineuses.

Interactions

Pas de données disponibles.

Surdosage

Un surdosage peut conduire à des lésions rénales.
Traitement: hémodialyse.

Remarques particulières

Incompatibilités
Chelintox est incompatible avec les solutions suivantes: glucose 10%, Ringer, Ringer-lactate, lactate de sodium.
Chelintox ne doit pas être mélangé ou administré avec d'autres solutions injectables sans essai de compatibilité préalable.
Les solutions de NaCl 0,9% ou glucose 5% sont conseillées comme solutions vectrices.

Conservation
Ne pas utiliser au-delà de la date de péremption «Exp.» indiquée sur l'étiquette.

Numéros OICM

18777.

Mise à jour de l'information

Mars 1993.
RL88

2022 ©ywesee GmbH
Einstellungen | Aide | FAQ | Identification | Contact | Home